loader image

Changement climatique et dégradation des zones humides : vers un assèchement des bas-fonds des régions du centre de la Côte d’Ivoire

AUTEURS : Kobenan Etienne BINI - Kouadio Christophe N’DA - Augustin Tiyégbo TOURE

Résumé

En Côte d’Ivoire, la préservation des bas-fonds demeure une préoccupation majeure. Ces espaces anciennement délaissés sont de plus en plus prisés pour le rôle qu’ils jouent dans l’agriculture et la conservation de la biodiversité. Cependant, de multiples menaces, parmi lesquelles figurent les changements climatiques, remettent en cause la stabilité écologique dans ces milieux complexes et fragiles. Ainsi, face à l’évolution climatique et à la pression des activités anthropiques, se pose le problème de la préservation des bas-fonds. Par conséquent, l’objectif de l’étude est de parvenir à une caractérisation de la vulnérabilité des bas-fonds face aux changements climatiques. Les localités retenues pour cette étude ont été définies en tenant du balancement climatique nord-est / sud-ouest, de la topographie et de la disponibilité des données climatiques. La méthodologie repose sur l’analyse de données climatiques et de photographies de l’état des bas-fonds dans les localités d’étude. Les données climatiques utilisées dans cette étude sont des données de précipitations sur la période 1961-2020. Les données géomorphologiques en rapport avec les bas-fonds sont issues du terrain. Elles sont acquises grâce à des observations in-situ. Globalement, il ressort de cette étude que les bas-fonds sont durement éprouvés par les changements climatiques. L’analyse des données pluviométriques sur soixante ans a permis d’asseoir le fait que la Côte d’Ivoire enregistre une baisse spatio-temporelle de la pluviométrie. Cela affecte négativement les bas-fonds et augmente le risque d’assèchement dans ces espaces. La méthode utilisée dans cette étude offre l’avantage d’établir que l’on évolue dans un contexte indéniablement marqué par des changements climatiques, et que cela a des effets sur le milieu naturel. Toutefois, le développement de stratégies d’adaptation et d’atténuation des effets du changement climatique sur des écosystèmes fragiles tels que les bas-fonds, parait indispensable.

Abstract

In Ivory Coast, the preservation of lowlands remains a major concern. These formerly neglected spaces are increasingly appreciated for the role they play in agriculture and the conservation of biodiversity. However, multiple threats, including climate change, call into question ecological stability in these complex and fragile environments. Thus, faced with climate change and the pressure of anthropogenic activities, the problem of preserving lowlands arises. Therefore, the objective of the study is to achieve a characterization of the vulnerability of lowlands to climate change. The localities selected for this study were defined taking into account the northeast/southwest climatic swing, topography and the availability of climatic data. The methodology is based on the analysis of climatic data and photographs of the state of the lowlands in the study locations. The climate data used in this study are precipitation data over the period 1961-2020. The geomorphological data relating to the lowlands come from the field. They are acquired through in-situ observations. Overall, it appears from this study that the lowlands are hard hit by climate change. The analysis of rainfall data over sixty years has established the fact that Côte d’Ivoire is recording a spatio-temporal decline in rainfall. This negatively affects the lowlands and increases the risk of drying in these spaces. The method used in this study offers the advantage of establishing that we are evolving in a context undeniably marked by climate change, and that this has effects on the natural environment. However, the development of strategies for adaptation and mitigation of the effects of climate change on fragile ecosystems such as lowlands appears essential.


Ó Référence électronique

Kobenan Etienne BINI, Kouadio Christophe N’DA , Augustin Tiyégbo TOURE, « Changement climatique et dégradation des zones humides : vers un assèchement des bas-fonds des régions du centre de la Côte d’Ivoire», Revue Espaces Africains (En ligne), 3 | 2023 (Varia), Vol. 1, ISSN : 2957- 9279, mis en ligne, le 30 décembre 2023, p.39-55.


 

La revue Espaces Africains est adossée au groupe de recherche pluridisciplinaire et international Populations, Sociétés & Territoires (PoSTer) basé à l’Université Jean Lorougnon Guédé (UJLoG) de Daloa en Côte d’Ivoire.