loader image

L’exploitation des ressources forestieres camerounaises par les colonisateurs européens (1884-1961)

AUTEUR : Zacharie ONDOA

Résumé

Cet article décrit l’exploitation des  ressources forestières camerounaises par les colonisateurs européens de 1884 à 1961. En effet, le colonisateur européen conscient de l’importance des ressources de la forêt camerounaise qui est d’ailleurs riche en essences dont les revenus peuvent contribuer au développement de l’économie nationale ; n’hésite pas un instant à élaborer des législations  marginales ; le but visé étant de ne point laisser l’occasion aux autochtones de bénéficier des biens de leurs forêts. Dans une démarche diachronique, tout en s’appuyant sur des travaux adéquats des chercheurs Historiens, Géographes, Juristes, Économistes… ayant déjà exploré la thématique sur l’exploitation forestière au Cameroun , nous soutenons dans cette étude que toutes les lois forestières allemande, française  et anglaise appliquées au Cameroun pendant cette période sont des réglementations prédatrices, injustes et marginales avec pour objectif principal ; satisfaire les intérêts de la métropole au détriment de ceux des autochtones.                                                                                      Mots-clés : Cameroun, Colonisateurs, Européen, exploitation, ressources forestières.                                 

Abstract

This article describes the exploitation of Cameroonian forest resources by European colonizers from 1884 to 1961. In fact, the European colonizer aware of the importance of the resources of the Cameroonian forest which is also rich in species whose income can contribute to the development of the national economy; do not hesitate for a moment to elaborate marginal legislation; the aim being to prevent the natives from benefiting from the goods of their forests. In a diachronic approach, while relying on adequate work of Historians researchers, Geographers, Lawyers, Economists … having already explored the theme of logging in Cameroon, we argue in this study that all German, French and English forest laws applied in Cameroon during this period are predatory, unjust and marginal regulations with the main objective; satisfyng the interests of the metropolis to the detriment of those of the natives.


Keywords : Cameroon, Colonizers, European, exploitation  forest ressources.  


 Auteur

Zacharie ONDOA
Docteur en Histoire économique et sociale
Chargé de cours – École Normale Supérieure (ENS) de Bertoua (Cameroun)
Courriel : ondoazac@gmail.com


La revue Espaces Africains est adossée au groupe de recherche pluridisciplinaire et international Populations, Sociétés & Territoires (PoSTer) basé à l’Université Jean Lorougnon Guédé (UJLoG) de Daloa en Côte d’Ivoire.