loader image

L’installation d’une fraction Aïtou dans l’espace Ngban : la naissance de la sous-tribu Ngangoro (XIXe siècle) (Côte d’Ivoire)

AUTEURS : Kouassi Serge KOFFI

Résumé

Cette contribution a pour objectif de montrer qu’il y a des Aïtou qui se sont installés en pays ngban et ceux-ci forment la sous-tribu ngangoro. Cette étude a été possible grâce au dépouillement des documents écrits et des sources orales. Durant le XIXème siècle, l’espace géographique du pays baoulé a connu de multiples migrations intertribales. Au cours de ces migrations, certains peuples ont dû émigrer vers d’autres tribus afin de trouver gites et couverts pour une tranquillité sociale. Ce fut le cas de certains Aïtou de la sous-tribu gbona qui ont émigré et se sont installés chez les Ngban. Ils sont partis des villages d’Asséoumbo et de N’Gokro suite à des problèmes sociaux. Une fois installés chez les Ngban, ils essaimèrent pour finir par constituer une sous-tribu ngangoro, grâce aux villages qu’ils ont bâtis. Au niveau de la cohabitation avec leurs tuteurs, il faut noter qu’ils entretiennent de bons rapports. Ils font partie intégrante maintenant de la tribu ngban. Ils n’ont plus de liens avec leurs origines respectives.

Abstract

The purpose of this contribution is to show that there are Aïtou who have settled in Ngban country and these form the Ngangoro subset. This study was made possible by the counting of written documents and oral sources. During the nineteenth century, the geographical space of the Baoulé country has experienced multiple intertribal migrations. During these migrations, some peoples had to emigrate to other tribes to find lodgings and covered for a social tranquility. This was the case of some Aïtou subset Gbona who emigrated and settled in the Ngban. They left the villages of Asséoumbo and N’Gokro due to social problems. Once settled in the Ngban, they swarmed to end up as a subset, Ngangoro, thanks to the villages they built. At the level of cohabitation with their guardians, it should be noted that they maintain good relations. They are now part of the Ngban tribe. They no longer have links to their respective origins.


Ó Référence électronique

 Kouassi Serge KOFFI, « L’installation d’une fraction Aïtou dans l’espace Ngban : la naissance de la sous-tribu Ngangoro (XIXe siècle) (Côte d’Ivoire) », Revue Espaces Africains (En ligne), 3 | 2023 (Varia),Vol.1,  ISSN : 2957- 9279, mis en ligne, le 30 décembre 2023, p.167-175.